Navigation – Plan du site
Compte-rendu de lecture

Patrimoine, tourisme, environnement et développement durable

Franck Michel

Texte intégral

1Ce septième volume de la série « Îles et pays d’Outre-Mer », dirigé comme les précédents par Jean-Marie Breton, et consacré cette fois-ci au thème « Patrimoine, tourisme, environnement et développement durable », traite du patrimoine tant culturel que naturel lorsque celui-ci se voit confronté aux questions environnementales et notamment de développement touristique. À travers diverses études de cas empruntées aux quatre coins du globe, cet ouvrage fait le pari de la multidisciplinarité convoquant l’ensemble du champ des sciences humaines et sociales, sans oublier les domaines économiques, politiques ou encore juridiques. En quatre grandes parties et mobilisant une bonne vingtaine de chercheurs investis de longue date sur les interactions entre tourisme, développement et patrimoine, ce livre porte une ambition louable qui consiste, ainsi que le souligne Max Louis dans sa préface, à mettre « l’accent sur la nécessité d’une véritable participation démocratique au développement d’un tourisme plus équitable dont les retombées seraient mieux partagées par les populations locales ». Cette volonté d’emblée affichée gagne en force à la lecture des articles et des analyses spécifiques qui composent l’ouvrage. Ce livre s’inscrit également dans la continuité de la réflexion déjà amplement engagée avec les publications antérieures, mais dans son introduction à ce volume, Patrick Le Louarn précise que le présent travail focalise son propos sur l’authenticité et la préservation du patrimoine plus ou moins mis à mal par le tourisme et l’idéologie du développement qui le caractérise. Il retient quatre grandes questions qui ne cesseront de jalonner les pages du livre : « le problème de la conservation et de l’identité » au regard du processus de touristification ; les questions directement posées aux communautés locales ; « le choc des cultures » et les formes de fragilité qui en découlent ; « la valeur du patrimoine comme base du développement territorial ».

2Le livre s’ouvre sur une intéressante remise en cause des idées reçues sur l’écotourisme qui, loin d’être une panacée, peut ici ou là s’avérer une chance ou au contraire un frein au développement durable réellement bénéfiques pour les autochtones. Assez loin des injonctions de l’OMT ou des Etats soucieux de promouvoir leur image touristique, le cas de Maripasoula en Guyane et celui des îles Wallis et Futuna, puis le tourisme rural en Malaisie et plus encore la mise en scène touristique des traditions Kayan dans le nord-ouest de la Thaïlande illustrent des situations spécifiques mais toutes intéressantes pour mieux appréhender le phénomène écotouristique – et bien entendu ethnotouristique – en sortant des sentiers battus de la pensée dominante en matière de développement (économique) touristique. Même en France, le tourisme de mémoire, analysé par François Golliard, devrait davantage servir à lutter contre l’oubli et à retisser du lien social qu’à servir de prétexte à creuser une nouvelle niche au cœur du marché touristique. Une seconde partie propose de discuter des liens entre patrimoine culturel et développement touristique durable, et à l’aide d’exemples pris au Vietnam, en Jordanie, au Costa Rica, à Cuba ou encore en Guadeloupe, où précisément – non sans heurts et malheurs – la population locale se voit cependant vivement conviée à participer à son propre développement par le biais du tourisme. La troisième partie débute par un intéressant texte sur le tourisme spirituel au Mexique, aujourd’hui en plein essor, et sujet à de nombreux débats et questionnements. Suivent d’autres analysent sur la valorisation touristique du patrimoine, mondial ou non, au Pérou et au Maroc où les cas analysés sont particulièrement malheureux sinon scandaleux, mais aussi aux Antilles et… en Méditerranée avec le cas emblématique de la gastronomie, nouvelle et riche niche s’il en est du patrimoine immatériel, comme le démontre la récente inscription sur la fameuse liste de L’Unesco de la gastronomie française… Tantôt vecteur de dégradation flagrante (comme c’est le cas notamment au Machu Picchu au Pérou, avec en outre l’instrumentalisation du label Unesco par les élites nationales…), le tourisme peut aussi se révéler porteur d’avenir en matière de développement local voire autochtone (comme à la Dominique par exemple). Dans la quatrième partie, le territoire revient dans le jeu avec l’aménagement de l’Outre-Mer, l’évocation du Parc national de la Guadeloupe analysée d’un point de vue juridique, la gestion des ressources locales en Martinique ou encore le tourisme communautaire dans les Antilles. En opérant un dernier détour par le Vietnam et le Mexique, deux annexes complètent ce vaste panorama sur tourisme et patrimoine, avec une idée qui semble traverser tout le livre : un tourisme véritablement durable est peut-être celui qui est pensé, dirigé et opéré par les locaux, avec un souci d’hospitalité qui est intrinsèquement lié à la volonté de préserver son propre héritage ou patrimoine, car pour bien faire, il est évident que les deux (accueil et préservation) sont indissociables.

3Cet ouvrage collectif, riche et dense, devrait intéresser tous ceux – étudiants, chercheurs et professionnels – qui travaillent de près ou de loin sur le tourisme international. Un livre qui est aussi un outil de travail important pour les chercheurs qui pensent et repensent les formes d’un tourisme alternatif à venir, à construire, à imaginer, bref à inventer.

Haut de page

Table des illustrations

URL http://etudescaribeennes.revues.org/docannexe/image/4943/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 125k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Franck Michel, « Patrimoine, tourisme, environnement et développement durable », Études caribéennes [En ligne], 17 | Décembre 2010, mis en ligne le 10 janvier 2012, consulté le 28 novembre 2014. URL : http://etudescaribeennes.revues.org/4943

Haut de page

Auteur

Franck Michel

Anthropologue ; Université de Corse ; crvstrasbourg@yahoo.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

© Tous droits réservés

Haut de page