Navigation – Plan du site
Compte-rendu de lecture

Confrontation et collision du réel et de l’imaginaire de six ports francophones

Bordeaux (France), Saint Louis (Sénégal), Fort-de-France (Martinique), Jacmel (Haïti), Shédiac (Nouveau Brunswick), Québec (Canada)
Bruno Marques
Référence(s) :

Célimène, F. et C. Granvorka (éd.) (2009). Confrontation et collision du réel et de l’imaginaire de six ports francophones : Bordeaux (France), Saint Louis (Sénégal), Fort-de-France (Martinique), Jacmel (Haïti), Shédioc (Nouveau Brunswick), Québec (Canada), Publibook, collection Aménagement et Environnement, 198 pages. ISBN : 9782748348323.

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral


1S’inscrivant dans le cadre des activités de l’Agence Universitaire de la Francophonie, cet ouvrage présente les actes du colloque qui s’est tenu, en avril 2008, à l’Université des Antilles et de la Guyane. Ce livre présente une réflexion plurielle sur le Port caribéen. Associant histoire et culture, géographie et urbanisme, idées de développement et de métissage, les communications ici regroupées circonscrivent et quadrillent un espace à l’incroyable vitalité, aussi bien creuset où s’entrelacent les identités et les musiques que zone de rayonnement économique.

2Organisé autour de trois grandes thématiques, cet ouvrage propose une vision protéiforme du Port :
Port et métamorphoses territoriales introduit le lecteur à la compréhension de l’évolution des relations maritimes entre les Antilles françaises et la métropole, du pacte colonial au cadre contemporain que représente l’espace Schengen (P. Angelelli et P. Saint-Cyr). Même si la diversité des statuts politico administratifs, et donc des législations dans cette aire géographique rend les échanges commerciaux difficiles et de ce fait peu nombreux (C. Jean Etienne), une problématique commune émerge, celle de la nécessité d’asseoir le développement économique à partir d’une rente. Dans la Caraïbe il s’agit du tourisme en l’occurrence, et plus particulièrement du tourisme de croisière. Les effets de la mondialisation et les enjeux induits en termes de développement économique durable font apparaître des stratégies différenciées à l’œuvre d’une île à l’autre (O. Dehoorne).

3Sous la pression de ces évolutions et des défis à relever, le Port, devient un lieu d’ancrage, de redéploiement des possibles. Qu’il s’agisse de la réconciliation de la ville avec son Port dans une réelle démarche d’appropriation (B. Carrer) grâce aux travaux qu’elle impose à sa façade maritime, ou qu’il s’agisse encore d’arbitrer entre histoire, patrimoine architectural et les nouvelles modalités de l’urbain liées aux pressions démographiques (J.C. Petit). Si ces situations sont globalement communes à tous les ports, certains d’entre eux sont néanmoins confrontés à des problématiques dont la solution relève de l’urgence. En effet, il s’agit pour eux d’inscrire leur activité commerciale et/ou de plaisance dans la durabilité en surmontant les handicaps posés par la pollution notamment. C’est le cas du port de plaisance du Marin que nous décrit P. Saffache.

4Enfin, la troisième et dernière partie de cet ouvrage nous fait remonter le temps à partir d’un Port, symbole de rencontre et de métissage, lieu de brassage multiculturel. Lieu de langues en chantier (R. Confiant), de musiques en gestation et en explosion (S. Domi et S. Vert-Pré), ou encore lieu de lien social et de sociabilités en tissage (M. Henry), le port est aussi lieu et cause de ruptures et de déséquilibres (C. Rangoly).

5Les textes réunis dans cet ouvrage ouvrent un champ particulièrement riche d’exploration autour de l’objet « port », interface entre terre et mer, lieu d’arrivée et d’accueil, de transit et de départ, où s’entrecroisent les dimensions économiques, culturelles, urbaines et linguistiques. Espace d’échanges et de rencontres humaines autour duquel se bâtit la ville, le port, dans le contexte caribéen, est aussi un formidable laboratoire pour étudier la complexité des processus de créolisation et d’hybridation.

Haut de page

Table des illustrations

URL http://etudescaribeennes.revues.org/docannexe/image/7772/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 89k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Bruno Marques, « Confrontation et collision du réel et de l’imaginaire de six ports francophones », Études caribéennes [En ligne], 12 | Avril 2009, mis en ligne le 15 avril 2009, consulté le 23 novembre 2017. URL : http://etudescaribeennes.revues.org/7772

Haut de page

Auteur

Bruno Marques

Université des Antilles et de la Guyane (Martinique) ; Membre du CEREGMIA ; bruno.marques@martinique.univ-ag.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Les contenus d’Études caribéennes sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Université des Antilles
  • Logo DOAJ (Directory of Open Access Journals)
  • Logo ERIHPLUS (European Reference Index for the Humanities and Social Sciences)
  • Revues.org